Alliaire – Herbier en Baie de Somme

Alliaire
(Alliaria petiolata)
Famille des Brassicacées (Crucifères)

Les feuilles élégantes vert-tendre, avec leur odeur marquée de chou et d’ail, s’utilise en chips, beurre d’herbes ou fromage frais aux herbes. En légumes, on les blanchit légèrement avant de les étuver, pour enlever leur goût amer.

Cueillette : feuilles, inflorescences, graines, avril-juillet

Les feuilles peuvent être récoltées pendant toute la période de végétation de la plante, mais elles sont meilleures à manger crues lorsqu’elles sont jeunes, avant la floraison.

Habitat : haies, lisières, taillis, chemins, lieux frais.

Particularités de la plante :
– odeur d’ail,
– forme souvent des colonies,
– feuilles larges et dentées,
– attention à son amertume. Après cuisson, c’est elle qui domine alors que le goût d’ail s’évapore.

Propriétés médicinales :  dépurative et diurétique.
Ses feuilles, appliquées en cataplasme, passent pour être vulnéraires et antiputrides.

Utilisations culinaires :
– les feuilles crues hachées servent de condiment sur divers plats (salades, soupes, …) ;
– en légumes cuits ;
– les fleurs en décor ;
– les graines, à saveur de moutarde, s’emploient comme épices.

Je la trouve à l’Herbarium de Saint Valery sur Somme.

 

0 comments on “Alliaire – Herbier en Baie de SommeAdd yours →