Cardamine Hérissée – Herbier en Baie de Somme

Cardamine hérissée
(Cardamine hirsuta)

Famille des Brassicacées (Crucifères)

Cette plante d’hiver très épicée confère aux salades d’herbes une note piquante, ou hachée finement, donne un joli beurre de cresson des bois. Dans les plats chauds, je l’utilise hachée dans des farces, pour des raviolis par exemple, ou je l’ajoute en fin de préparations de soupes pour leur apporter une note épicée.

Cueillette : feuilles, inflorescences, avril-novembre
fleurs, avril-juillet

Les rosettes de feuilles au printemps sont ce qu’il y a de meilleur. Ensuite, elles deviennent coriaces et amères.

Habitat : terrains vagues, jardins, vieux murs.

Particularités de la plante :
– saveur piquante et amère de cresson,
– feuilles de la base étalées en rosette,
– plante riche en vitamine A et C,
– le mot cardamine correspond au grec kardaminê (latinisé encardamina), lui-même dérivé de kardamon, terme qui désignait le cresson alénois.

Propriétés médicinales : emménagogue, cholagogue, digestive, antispasmodique, vermifuge.

Utilisations culinaires :
– jeunes feuilles en salades,
– feuilles plus âgées cuites à 2 eaux pour enlever l’amertume, en légumes ou en soupes comme le cresson de fontaine,
– les jeunes pousses florales ressemblent à de petits brocolis et peuvent être mangées crues ou légèrement cuites,
– fleurs en décor.

Je l’ai découverte à l’Herbarium de Saint Valery sur Somme, grâce à Nicole Quillot.

0 comments on “Cardamine Hérissée – Herbier en Baie de SommeAdd yours →