Lin cultivé – Herbier en Baie de Somme

Lin cultivé
(Linum usitatissimum)
Famille des Linacées

Je le trouve à l’herbarium…

Cueillette : fleurs, avril-juillet
graines, juin-août

Habitat : champs, cultures.

Particularités de la plante :
– le lin est cultivé depuis longtemps pour les fibres de sa tige qui permettent de faire des cordes, du tissu, ou plus récemment des charges isolantes pour des matériaux de construction.
– les graines sont utilisées pour produire de l’huile de lin (pour l’industrie de l’encre et de la peinture) et des aliments pour animaux pour sa richesse en oméga-3. L’huile de lin est aussi comestible, mais il ne faut pas en abuser à cause de ses propriétés laxatives.
– le lin est riche en acide linoléique (ALC) et constitue la plus importante source végétale d’oméga-3.
– les usages qui peuvent être faits de cette plante sont nombreux et variés, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’il fut dénommé « linum usitatissimum », « lin très usité » par les botanistes.

Propriétés médicinales : les graines sont laxatives, diurétiques, adoucissantes, vermifuges et émollientes.

Toxicité : les capsules avant maturité auraient provoqué des empoisonnements, dus à l’acide cyanhydrique qui s’y forme.

Utilisations culinaires :
– fleurs en décoration de plats,
– graines matures pour faire du pain, ou encore grillées et salées.

0 comments on “Lin cultivé – Herbier en Baie de SommeAdd yours →