Onagre – Herbier en Baie de Somme

Onagre bisannuelle
(Oenothera biennis)
Famille des Oenothéracées

Les fleurs odorantes d’un jaune éclatant de l’onagre, qui ne s’ouvrent que le soir, s’utilisent en salades ou en câpres. Elles sont aussi excellentes mélangées à du fromage frais. Les racines de cette plante annuelle se cuisinent en légumes comme les salsifis. Avec les graines mûres, on en extrait l’huile d’onagre, de haute qualité culinaire et aux propriétés médicinales reconnues. Je trouve les fleurs à l’herbarium.

Cueillette : racines et jeunes feuilles, de l’automne au printemps
fleurs, juin-octobre

La plante meurt après avoir fleuri, au cours de sa seconde année d’existence. La racine se récolte avant que la hampe florale ne commence à se développer, après quoi elle devient ligneuse.Evitez de ramasser l’onagre bisannuelle au bord des routes ou des voies ferrées en raison des risques de pollution.

Habitat : lisières, bords des routes, talus de chemin de fer, décombres, terrains vagues, friches, berges.

Particularités de la plante :
– grande plante bisannuelle (jusqu’à 1 m 50), à splendide floraison jaune,
– feuilles alternes, ovales-allongées, pointues, vert-grisâtre, à nervures rougeâtres,
– racine principale développée, charnue, crème à l’extérieur, blanche à l’intérieur.

Propriétés médicinales : antispasmodique et antiphlogistique.

Utilisations culinaires :
– jeunes feuilles tendres en légumes,
– fleurs en salades, voire même farcies (voir recette),
– les racines de l’onagre bisannuelle peuvent être consommées à la fin de la première année de croissance de la plante, lorsqu’elles sont gonflées de réserves nutritives. on peut alors les manger crues, éventuellement en les râpant, ou cuites, à la façon des salsifis ou des panais, que leur couleur blanche et leur saveur un peu sucrée rappellent. Elles acquièrent assez rapidement un goût âcre et deviennent ligneuses dès que la hampe florale se développe.

– Attention : les diverses parties de l’onagre ont tendance à irriter la gorge, même cuites, lorsqu’on les consomme seules. Il est toujours préférable de les mélanger avec d’autres végétaux.

0 comments on “Onagre – Herbier en Baie de SommeAdd yours →