Orpin – Herbier en Baie de Somme

Orpin reprise
(Sedum telephium)
Famille des Crassulacées

Les feuilles s’utilisent très bien en tempura. Elles se gonflent alors comme un petit coussin. Elles sont aussi excellentes mixées dans une soupe froide. En dehors des feuilles, les jeunes tiges épluchées sont également intéressantes à utiliser. On peut les préparer dans un tartare de Saint Jacques en contraste, frite et crue. Les feuilles à cru peuvent servir de cuillère végétale. Je trouve l’orpin à l’herbarium.

Cueillette : feuilles, presque toute l’année
fleurs, juillet-septembre

Habitat : bords des chemins, éboulis, rocailles, rochers, talus.

Particularités de la plante :
– synonymes : sedum reprise, poule grasse, herbe à la coupure,
– plante glabre et charnue,
– jolies petites fleurs, roses ou blanchâtres, groupées en inflorescence dense au sommet de la tige.

Propriétés médicinales : les feuilles dont on a délicatement retiré l’épiderme sont posées sur les plaies, les coupures ou les brûlures pour les aider à cicatriser.

Utilisations culinaires :
– feuilles crues en salades, en soupes froides, frites en tempura,
– tiges épluchées crues dans un tartare,
– inflorescences en salades ou déco de plats.

0 comments on “Orpin – Herbier en Baie de SommeAdd yours →