Reine des prés – herbier en Baie de Somme

Reine des prés
(Filipendula ulmaria)
Famille des Rosacées
Sous-famille des Rosoïdées

Les fleurs se laissent très bien congeler emballées en portions, sans qu’elles ne perdent leur arôme. Les fleurs odorantes avec leur subtil parfum d’amande trouvent une utilisation dans des crèmes en desserts ou des sauces originales. Chez les Celtes, la reine des prés était l’une des trois plantes médicinales cultes. Je la trouve à l’Herbarium.

Cueillette : jeunes feuilles, avril-mai
fleurs, mai-août

Les fleurs s’utilisent de préférence fraîches et se ramassent donc au fur et à mesure des besoins.

Habitat : prairies humides, bord des eaux.

Particularités de la plante :
– synonyme : spirée ;
– odeur caractéristique de « médicaments » ;
– une fois sèche, elle contient de l’acide salicylique. C’est de celui-ci qu’a été tiré l’acide acétylsalicylique, c’est-à-dire l’aspirine, dont le nom vient de « spirée » ;
– feuilles, fleurs et fruits de la reine des prés dégagent lorsqu’on les froisse la même odeur que la « wintergreen » (Gaultheria procumbens), une Ericacée nord-américaine dont on extrait une huile essentielle servant à parfumer des dentifrices, des médicaments et des boissons.

Propriétés médicinales : feuilles et fleurs sont diurétiques, diaphorétiques, antirhumatismales, fébrifuges et antispasmodiques. Racines et feuilles sont astringentes, vulnéraires et détersives.

Utilisations culinaires :
– fleurs utilisées en desserts pour réaliser des sorbets, glaces, mousses, crème brûlée, …
– pour aromatiser du vin blanc ;
– en infusion ou en thé solaire.

 

0 comments on “Reine des prés – herbier en Baie de SommeAdd yours →