Asperges du Vimeu, Frédéric Delignières

62042-DELIGNIERE_PF_273222

Depuis 10 ans à Embreville, Frédéric Delignières cultive les asperges du Vimeu, asperges blanches de plein champ, dès les premiers jours de mai jusque fin juin. La saison peut débuter en avril si les conditions sont bonnes.

Frédéric cultive les asperges de plein champ, dès les premiers jours de mai jusque fin juin. Ne laissez pas passer la saison de l’asperge fraîche, si parfumée et délicate. C’est comme l’endive, notre perle du nord.

En matière d’asperges, Fréderic Delignières est un connaisseur. il en produit sur près de trois hectares et demi de plants en production et un et demi en pépinière qui produiront dans trois ans.
Pendant la saison qui démarre en avril, Fréderic Delignières se rend chaque semaine sur les marchés de Dury le vendredi matin et d’Abbeville le samedi matin pour y vendre sa production cueillie la veille. Quant à son épouse, Sylvie, elle vend les asperges au magasin de la ferme du mercredi au dimanche.
L’asperge de la région est blanche. Elle pousse à l’abri de la lumière sous une butte bâchée. Dès qu’elle sort de terre, elle est cueillie. La cueillette stimule la pousse et c’est en moins de vingt quatre heures que l’asperge pointe sort de terre. «La récolte s’étale sur huit semaines jusqu’à la mi-juin. En diversifiant les variétés, je varie la taille et la précocité. Cultiver une asperge blanche est plus compliqué qu’une verte car il faut la cueillir alors qu’elle est encore dans le sol et la préserver de la lumière», explique Frédéric Delignière. En été, la plante se régénère et stocke les nutriments dont elle aura besoin pour la récolte suivante et à l’automne, les feuilles sont broyées.

806DZCZD1_web (1)

L’asperge a besoin de froid l’hiver et d’un printemps relativement doux afin de produire davantage et plus longtemps. «C’est un métier qui s’apprend au fil des années : autant pour la technique culturale que pour le conditionnement ou la commercialisation. La filière est moins structurée dans le nord de la France», ajoute-t-il.

 Du Champs à l’assiette…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Retrouver les asperges ici.

0 comments on “Asperges du Vimeu, Frédéric DelignièresAdd yours →