William Kot, une famille dans les Viviers de Vatierville depuis 1929

La truite est une affaire de famille chez les Kot.

Depuis 1929, la famille de William Kot élève des poissons sur les bords de l’Eaulne dans le Pays de Bray. Michel son père, a passé la main à William, son fils.

La pisciculture a été créé en 1949 par Alexandre, le grand-père à Vatierville.

William Kot élèvent principalement de la truite Arc-en-Ciel dans leur ferme piscicole.
William va aussi pousser la diversification de l’activité entre vente de poissons vivants pour la pêche et de produits transformés pour la consommation.

De l’éclosion au fumage

Le vivier de Vatierville gère l’élevage des poissons, de l’éclosion au fumage. Après l’éclosion, les poissons sont vaccinés. « Cela permet de les protéger contre les maladies et donc de ne jamais utiliser d’antibiotiques », se félicite William Kot. « Les truites sont nourries avec des granulés et des farines de poissons et de céréales, explique le pisciculteur. C’est un carnassier, c’est normal de lui donner du poisson à manger ».

La ferme piscicole de la famille Kot reste une petite exploitation. « Le problème c’est la manière qu’ont les pisciculteurs de travailler. C’est comme une ferme classique. Il y en a avec des poulets élevés en batterie, d’autres en plein air », indique William.

Le vivier de Vatierville possède son propre fumoir et le travail est fait à la main. « On prépare 1 000 truites par semaine, que l’on fume au bois de hêtres », précise William.

Découvrir la pisciculture de William.

Incoming search terms:

  • viviers de vatierville